Face au lobbying des chasseurs, le bloc solidaire des associations

manifestation anti chasse 04

(une quarantaine d’associations étaient présentes pour défendre la faune sauvage : One Voice, ASPAS, Sea Shepherd… photo ASPAS)

Ce samedi 13 octobre, la manifestation anti-chasse, à laquelle j’ai participé, a réuni entre 1000 et 2000 personnes à Paris. Une très bonne nouvelle pour tous les défenseurs de la vie sauvage, à l’instar de Muriel Arnal, la présidente de One Voice, initiatrice de cette marche, qui rappelle qu’en 2016, le même événement n’avait rassemblé que 100 individus. En deux ans, les associations ont changé de tactique et les citoyens se sont mobilisés !

*

Un mois d’août marqué par le sinistre lobbying de la chasse

Il faut dire que cet été, les citoyens français et les défenseurs de la nature en particulier ont pu constater à quel point le lobbying des chasseurs était puissant.

Campagne publicitaire malhonnête présentant les chasseurs comme les « premiers écologistes de France », validation par Emmanuel Macron de la division par deux du prix du permis de chasse national, ou encore démission d’un Nicolas Hulot définitivement découragé par l’influence extrêmement pesante du lobbyiste Thierry Coste : c’est bien une accumulation d’événements consternants qui a poussé un très grand nombre d’associations à travailler ensemble contre le lobbying de la chasse, pour mobiliser un maximum de citoyens et mieux faire passer les messages 🙂

manifestation anti chasse 03(photo ASPAS)

*

La communication rodée des chasseurs

Si les chasseurs se contentaient, auparavant, de parler de « prélèvements » pour édulcorer la réalité de leurs tueries, souvent très cruelles (chasse à la glu, chasse à courre, vénerie sous terre…), leur communication est désormais encore plus rodée.

Depuis quelques années, leur discours ne consiste plus seulement à faire oublier qu’ils tuent les animaux, effraient les promeneurs, s’en prennent à des animaux domestiques et à des humains (sur la saison 2016-2017, 143 accidents de chasse), chassent imbibés d’alcool et polluent la nature (les munitions au plomb, que les chasseurs ne ramassent pas, contiennent des métaux lourds très toxiques) : ils vont maintenant jusqu’à se présenter comme des gens responsables qui étudient, protègent et aiment la faune sauvage…

Les chasseurs reprennent le champ lexical des associations de protection de la nature pour valoriser leurs actions. Au début du mois d’août, sur les ondes d’Autoroute FM, une publicité pour la FNC (Fédération Nationale des Chasseurs) annonçait ainsi, avec une voix féminine, douce et particulièrement engageante, que les chasseurs étaient des bénévoles de la biodiversité :

Aménagement des habitats de la faune sauvage, surveillance sanitaire des animaux, régulation des espèces ou bien encore valorisation des chemins ruraux. Chaque jour et partout en France, plus d’un million de chasseurs agissent bénévolement pour le maintien de la biodiversité ordinaire.

*

Une campagne publicitaire malhonnête

Et surtout, au mois d’août toujours, la FNC a lancé dans les transports en commun (les stations du métro parisien par exemple) une grande campagne qui présentait les chasseurs comme les « premiers écologistes de France ».

La RATP, pas dupe tout de même, a refusé de valider la campagne publicitaire en l’état et a imposé à la Fédération Nationale des Chasseurs de modifier ses affiches en y ajoutant systématiquement un point d’interrogation. Voilà un exemple :

fnc campagne mensongere

*

La riposte de la LPO 

Pour répondre à cette campagne malhonnête, la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) a repris les affiches de la Fédération Nationale des Chasseurs pour les détourner de façon éclairante sur les réseaux sociaux. Voilà ce que ça a donné :

Visuel_Barge_OKVisuel_Cane_OK
Visuel_Rougegorge_OK

*

Les revendications des associations anti-chasse 

Voici les principales revendications des associations françaises qui protestent contre la chasse. Ces dernières demandent  :

  • l’indépendance de la police de la chasse
  • l’interdiction de chasser les espèces en mauvais état de conservation
  • l’interdiction de chasser en période de reproduction
  • l’interdiction des pièges tuants
  • la fin des chasses dites traditionnelles (glu, lèques, lacs, pentes, tendelles…)
  • l’abolition de la vénerie sous terre
  • l’abolition de la chasse à courre
  • l’abolition de la chasse dans les espaces protégés (parcs nationaux, réserves naturelles, réserves biologiques)
  • deux jours par semaine sans chasse ni piégeage (dont le dimanche) et l’intégralité des vacances scolaires
  • la visite médicale annuelle obligatoire pour le permis de chasse avec contrôle de la vue

*

Pour aller plus loin :

manifestation anti chasse 01(photo ASPAS)

Publicités

4 réflexions sur “Face au lobbying des chasseurs, le bloc solidaire des associations

  1. Bien sur je partage entièrement vos propos et vos propositions
    Je pense que l’on pourrait également couper court a leur communication hypocrite sur leur rôle « utile » de régulateur ( puisqu’il y a trop de sangliers !!!!) en proposant un moyen de régulation efficace et sans violence.
    Pourquoi ne pas lancer des actions de stérilisation en distribuant des aliments traités, ce qui réduirait la population sans bruit et sans violence. Ces grands écolos sont bien capables de distribuer des aliments empoisonnés pour éliminer des concurrents en les accusant de la rage ( sans compter bien sur les dommages collatéraux) . Ils sont bien capables de distribuer maïs, pommes, pomme de terre … pour attirer les sangliers ; pourquoi ne pourraient ils pas distribuer un stérilisant , et jouer un vrai rôle positif pour une fois, a moins que le PLAISIR DE TUER ne soit le plus fort

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Jean-Pierre,
      Et merci pour votre message. Je suis d’accord avec vous sur toute la ligne. La violence n’a aucune nécessité dans la régulation des animaux. On sait par ailleurs qu’un bon pourcentage des animaux traqués pendant la période de la chasse correspond à des animaux élevés/vendus/lâchés dans la nature pour l’occasion (faisans, sangliers).
      Je vous souhaite une bonne soirée,
      Céline

      J'aime

  2. Bonsoir Jean-Michel,
    Vous revoilà 🙂 Puis-je vous demander dans quelle région vous vous trouvez ?
    J’avais déjà signé et partagé cette pétition lancée par le REV et Sédition spéciale, mais je la re-partage sur les réseaux sociaux avec plaisir ! C’est fait.
    Voici un article de L’Express qui parle de la tribune des 76 associations (je ne parviens pas à mettre la main sur la tribune elle-même) : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/defense-des-animaux-76-associations-unies-contre-la-chasse-dans-une-tribune_2045993.html
    A bientôt 🙂
    Céline

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s