Ghost ranch : un lieu inspiré et inspirant

ranch

Ghost Ranch, le repaire de Georgia O’Keeffe

Georgia O’Keeffe est une artiste-peintre du XXe siècle, décédée en 1986. Ce qui me fascine chez elle, ce n’est pas tant son œuvre (je le confesse, je ne suis pas spécialement sensible à ce qu’elle a produit) que sa maison à Abiquiu, au Nouveau-Mexique : Ghost Ranch. Il s’agit d’un ranch aux allures très organiques, au milieu d’un environnement spectaculaire et aride.

Ci-dessous, un fragment du paysage, et deux œuvres de Georgia O’Keeffe (Purple Hills near Abiquiu et Black Mesa Landscape) :

Nouveau-Mexique

purple-hills-near-abiquiu

black_mesa_landscape

*

Tombée sous le charme ensorcelant du haut désert du Nouveau-Mexique, Georgia O’Keeffe, artiste solitaire, a choisi cette maison pour en faire son repaire d’artiste. Après 3 ans de travaux, elle a commencé par y passer ses étés, s’y est progressivement installée, pour finalement, après le décès de son mari, en faire son habitation principale. Elle met ainsi de côté la peinture de fleurs, pour se consacrer aux grands paysages américains.

intérieur

Cet endroit très particulier, déjà magnifique à la base, de surcroît « habité » par l’âme d’une artiste, fut une riche source d’inspiration pour plusieurs photographes. Ou quand la maison n’est pas qu’une maison, mais bien un être un part entière… Et maintenant, laissons parler les images…

*

Pour commencer, deux splendides photos de Todd Webb prises au cœur du Ghost Ranch (vous en trouverez d’autres sur le net):

1985.38.55 002

todd-webb02

*

Ci-dessous, un beau portrait de Georgia O’Keeffe, photographiée sur le toit de sa maison, par l’artiste John Loengard, en 1967 :

loengard john

*

Et maintenant, comment ne pas poster la célèbre et magnifique photo de Myron Wood, représentant une partie de la pièce à vivre, dans laquelle évolue silencieusement un élégant mobile de Alexander Calder :

myron wood

*

Le Ghost Ranch inspire également les magazines. La preuve en images avec quelques photos de Mary E. Nichols pour le magazine AD (en prime, voici le reportage de AD sur le sujet, très intéressant car on peut vraiment parler d’une histoire d’amour entre Georgia O’Keeffe et son ranch, ici) :

ad1

ad2

ad3

C’est sur ces très belles images d’une monde apaisé, en harmonie avec la nature, que je vous souhaite un très bon week-end 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Ghost ranch : un lieu inspiré et inspirant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s