Musée imaginaire ~ le noir !

yusuke yonezu

(ravissante création de Yusuke Yonezu)

[2e volet de mon musée imaginaire : la couleur noire]

Pour les amoureux du beau, le noir est une couleur comme les autres. Et si certaines personnes fuient la couleur noire, d’autres aiment la fréquenter, s’en imprégner, s’en délecter car ils y trouvent un fort potentiel sensuel, subtil, expressif. La preuve par l’image 🙂

*

Tendres gravures de Werner Berg

En matière d’art, ce n’est pas la performance technique qui suscite chez moi des émotions, mais la capacité de l’artiste à exprimer une sensibilité spécifique et à partager un univers distinct. J’ai découvert les gravures de Werner Berg (1904-1981) grâce à Pinterest et j’en suis tombée amoureuse. Il est difficile de trouver des articles en français sur cet artiste (qui était également peintre). Le Petit jardin dans la neige est une de ses premières xylographies (impression à partir de gravure sur bois). La deuxième gravure s’appelle La Promenade.

bild3berg

*

L’œil acéré de Honoré Daumier

Honoré Daumier (1808-1879) a toujours eu mon affection : talent de dessinateur, capacité à raconter une histoire avec une simple illustration, esprit sarcastique. J’aime particulièrement ce dessin, parce que j’ai le sentiment que le caricaturiste y parle de lui, de ses préoccupations artistiques : à travers la petite vieille qui ne se priverait pas d’alléger, de son balai, la robe enneigée d’une bourgeoise (« Ma belle dame, faut-y vous donner un coup d’balai ? »), on croit voir Daumier qui, de son oeil et de son crayon, fouille dans tout ce que le quotidien lui offre pour nourrir son inspiration. On est, en somme, entre la mise en abyme et l’allégorie.

01.jpg

*

Les animaux de Ohara Koson

L’estampe japonaise ne se réduit pas à Hokusai et Hiroshige. Ohara Koson (1877-1945), peintre japonais, s’est spécialisé dans la représentation de fleurs et d’animaux (les oiseaux en particulier). Son œuvre prolifique et talentueuse est assez bien résumée dans un livre intitulé Le Monde animalier. Il a tout observé : singes, hérons, corbeaux, renards, canards, carpes, abeilles, lucioles… Ci-dessous, deux poules d’eau parmi les roseaux.

02

*

Felix Vallotton (1865-1925)

Je ne suis pas spécialement sensible aux peintures de Vallotton, mais j’aime beaucoup ses gravures. Le noir y devient une véritable matière, à la fois vampirisante et révélatrice.

05

04

*

L’univers de Jacques Tardi

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai découvert, à l’adolescence, grâce à l’émission Metropolis de Arte, le travail d’illustration de Jacques Tardi pour Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline). Ces dessins, souvent durs, parfois carrément trash ou morbides, sont d’une sombre mais grande beauté. La première édition parût en 1988. En 2006, les éditions Futuropolis ont réédité l’ouvrage en conservant soigneusement l’élégante maquette pensée par Tardi, et en donnant un coup de jeune à la couverture et au papier.

tardi.jpg

3e03bcdee6afae62715fdfdd538b6864.jpg        71JMO3D4yDL (320x450).jpg

Voici ce que Tardi a pu dire de son travail pour Voyage au bout de la nuit :

« Quelques fois, je me dis que j’aurais mieux fait de faire de la randonnée pédestre dans le Périgord, plutôt que d’illustrer le vieux, vu qu’il est terriblement gênant… Mais c’est oublier le plaisir et l’enthousiasme que j’ai éprouvé à faire ce travail. Et je l’ai fait pour deux raisons : la qualité littéraire mondialement reconnue, dont il n’est même pas question de débattre, et aussi parce que ce texte me fournissait matière à des images. »

*

Le Prince noir de Paul Klee

J’ai découvert ce tableau à l’adolescence. Cette oeuvre contient beaucoup d’obscurité mais aussi une lumière qui perce, qui irradie de l’intérieur. Elle est actuellement exposée au centre Pompidou, à l’occasion d’une rétrospective consacrée à l’artiste (du 6 avril au 01 août) : Paul Klee, l’ironie à l’œuvre. Ses dimensions : 29 x 33 cm. C’est probablement mon tableau préféré de Paul Klee.

prince-noir

*

Les perles noires de la mode

Je ne regarde la mode que de loin. Toutefois, quand un défilé de créateur est diffusé à la télévision, en général, je ne change pas de chaîne ! 🙂 Et je dois dire que je regarde autant les créations portées par les mannequins que les mannequins eux-mêmes : visages, maquillage, coiffure… car la mise en valeur de la beauté féminine me fascine (ainsi que la mise en valeur des vêtements grâce à la beauté de celles qui les portent). YSL fut un des premiers à faire travailler des mannequins noirs, provoquant à l’époque le scandale. Naomi Campbell (très justement surnommée la panthère) a longtemps été mon mannequin favori. Voici deux autres splendides fleurs noires (soudanaises) : Ajak Deng et Alex Wek.

ajak01      alek_wek 018

Ci-dessous, l’envoûtante Naomi :

naomi-campbell (351x450).jpg       nao01

Publicités

Une réflexion sur “Musée imaginaire ~ le noir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s