Bientôt un nouveau nid… (2)

lisa jane smith (344x450).jpg

(adorables maisonnettes, illustration de Lisa Jane Smith)

Depuis quelques jours, je profite de mes moments libres pour trier : fringues, bouquins, papiers, matériel créatif en tout genre, objets décoratifs… ça prend un temps fou ! J’ai beau éviter d’acheter n’importe quoi, je trouve tout de même qu’il y a trop d’affaires dans cette maison. Et puis, il y a aussi les collections assumées : vaisselier rempli de trésors, bibliothèque surchargée d’ouvrages variés.

Pour le moment, j’ai préparé un tas de vêtements pour Emmaüs et un carton d’objets divers pour la brocante annuelle du village.

 

Voici d’autres extraits de Vivre heureux dans un petit espace (Dominique Loreau) :

Le luxe n’a rien à voir avec les mètres carrés, mais est plutôt lié à la sensation de légèreté de l’être ainsi qu’à un émerveillement constant pour tout ce qui touche à la vie.

Vivre dans un endroit compact, petit, permet de se concentrer, de ne pas se dissiper, de ne pas s’éparpiller. De cet état naissent une force et une vitalité incroyables.

Autrefois, au Japon, le logis traditionnel, bien que minuscule, n’en était pas moins une œuvre d’art qui comprenait un jardin (deux mètres carrés suffisaient) permettant à chacun de participer aux rythmes de la nature.

Bill Porter, sinologue et spécialiste des cultures bouddhistes et taoïstes, rencontra quelques-uns des derniers cent cinquante moines et nonnes taoïstes qualifiés pour être maîtres et vivant encore de nos jours, retirés dans les endroits les plus inaccessibles comme des petites cabanes situées au milieu de la montagne ou au sommet d’un pic, recueillant l’eau de pluie dans un tonneau, cultivant un petit jardin et descendant de temps en temps dans la vallée pour faire provision de produits de base tels que le sel, l’huile ou la farine…

Dans un studio ou un petit deux-pièces, la maîtrise d’un certain art est nécessaire : celui d’agencer intelligemment et esthétiquement l’espace. Techniques architecturales et agencements astucieux sont nécessaires pour vivre dans un petit espace avec grâce et confort.

Même si son espace est restreint, un studio peut, s’il jouit d’une double exposition, de poutre anciennes, d’un coin cheminée, se métamorphoser en une habitation extrêmement cossue. Les décorateurs arrivent parfois à transformer une vingtaine de mètres carrés en de véritables petits joyaux.

 

J’aime beaucoup les humbles maisons de pêcheur en Grèce. Elles sont petites, pratiques, et surtout possèdent un charme fou :

grece

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s