Flirter avec des enluminures du Moyen-Âge

biblio

(les photos de cet article sont fournies par le Centre Culturel Irlandais)

Hier soir, j’ai eu le privilège de visiter la Bibliothèque Patrimoniale du Centre Culturel Irlandais. Habituellement réservée aux chercheurs, elle n’ouvre ses portes au public que 5 ou 6 fois dans l’année (d’où la nécessité de s’inscrire sur liste d’attente).

Cette belle collection de livres anciens est très soigneusement abritée au Centre Culturel Irlandais pour la simple et bonne raison que les ouvrages proviennent d’Irlande, d’Ecosse et d’Angleterre (la bibliothèque contient très peu de bouquins sur l’Irlande en elle-même).

Library_Visit_June2009

Elle contient environ 8000 livres, écrits (manuscrits) ou édités pour une bonne part entre le XVe et le XIXe siècles ; en anglais, français, latin ou irlandais. Ces ouvrages traitent principalement de théologie, de philosophie, d’histoire, de géographie et de musique.

Une grande campagne de restauration et de préservation a eu lieu à partir de 2002 pour dépoussiérer, brosser, consolider, consigner une bonne partie de ces pièces. Un travail de longue haleine, expliqué ici. Quelle patience !

Tous ces livres sont principalement classés selon leur taille : les plus petits sur l’étagère la plus haute, les plus grands (et donc les plus lourds) en bas. Pour vous donner un ordre d’idée : certains livres font à peu près 50 cm de haut et 10 cm d’épaisseur, ce sont de véritables mastodontes ! Parmi ces mastodontes, on trouve plusieurs antiphonaires (cool, j’ai appris un mot) : des recueils de partitions pour les offices religieux.

*

La bibliothèque recèle en particulier 3 manuscrits médiévaux richement enluminés datant des XV-XVIes siècles. Ils ont été placés dans des vitrines sécurisées, avec hygrométrie contrôlée. On peut les admirer sur place. Les voici :

  • un manuscrit datant d’environ 1500, exemple remarquable de l’enluminure gothique à son apogée en Angleterre. Il relate les origines des rois d’Angleterre, d’Adam à Richard III. Sa reliure est d’origine.

 

  • un livre de psaumes (psautier) flamand d’une taille imposante, très riche en illustrations et en couleurs, datant aussi de 1500 environ. Sa reliure n’est plus d’origine. En voici une photo :

psautier

 

  • un petit livre d’heures (recueil de prières) daté de 1460. Il s’agit de la plus ancienne pièce de la collection. Sa reliure n’est plus d’origine. En voici une photo :

heure

Ces trois bijoux font bien évidemment partie des nombreux ouvrages numérisés de la bibliothèque. Ils sont d’ailleurs intégralement accessibles sur le site internet du Centre Culturel Irlandais : ici. Plusieurs centaines d’ouvrages de la bibliothèque ont ainsi été numérisés (à partir de 2008). Les vertus de la numérisation : mettre les livres en ligne (à la disposition du plus grand nombre), mais aussi en garder une trace en cas de catastrophe(incendie).

*

Bon à savoir : le Centre Culturel Irlandais dispose également d’une médiathèque consacrée à l’Irlande. Rien à voir avec leur exceptionnelle Bibliothèque Patrimoniale, mais il s’agit d’un formidable fonds qui permet de consulter des centaines de bouquins (et de la musique) sur l’Irlande : histoire, économie, tourisme, architecture, musique, religion… Cette médiathèque est totalement ouverte au public, en semaine comme le week-end.

Pour finir : le Centre Culturel Irlandais organise de nombreux événements (musique, photo, peinture…) autour de la culture contemporaine irlandaise.

Ravissant paysage irlandais :

irlande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s