Je crois aux miracles

todd alperovitz (299x450)

(créature de rêve, photographiée par Todd Alperovitz)

Jeudi dernier, Arte diffusait un splendide petit documentaire intitulé Métamorphose : la loi du changement (David Briggs). Il s’agissait d’une réflexion scientifique sur ce phénomène spectaculaire et magique qu’est la métamorphose animale.

Quelques images sublimissimes agrémentaient le propos : gros plans sur une chrysalide, sur le papillon qui en sort, et qui dépliera quelques instants plus tard ses ailes pour la première fois…

La voix off nous invite ainsi à entrer dans l’aventure : « Imaginez-vous que vous vous réveillez un jour dans un corps radicalement différent de celui que vous aviez jusque là. Sa forme, ses membres, ses cellules, remodelés par une force inconnue en une entité totalement nouvelle : une transformation intégrale. C’est ce qui arrive à de nombreuses espèces. On appelle ça la métamorphose. »

stefano trucco (300x450)

(une chenille qui nous en met plein les yeux, photo de Stefano Trucco)

J’ai appris des tas de trucs :

  • Grâce à une simulation en 3D, le documentaire montre bien comment la mutation se produit, alors que la chenille s’est tranquillement barricadée dans sa chrysalide : transformation du système respiratoire de l’animal, de même pour tous ses organes vitaux.
  • On passe alors d’une créature rampante qui mange des feuilles à longueur de temps, à une créature volante qui se nourrit de nectar. Il ne s’agit donc clairement pas d’un simple changement physique, mais aussi beaucoup d’un changement de mode de vie.
  • Un changement de mode de vie, mais pourquoi ? C’est là qu’on apprend à quoi sert la métamorphose, biologiquement parlant : la chenille étant très lente pour se déplacer, elle dévore ce qui se trouve autour d’elle sans en laisser aux générations futures. Avec des ailes, l’animal peut aller chercher plus loin et plus vite, sa nourriture mais aussi des partenaires sexuels, pour se reproduire, et donc perpétuer l’espèce.
  • Le documentaire parle aussi du têtard. On apprend ainsi que la métamorphose n’est pas toujours fixe et complètement pré-programmée. Le têtard « choisit » le moment où il va se transformer en grenouille (selon tout un tas d’éléments et pour sa survie : température, alimentation, prédateurs, etc). Bref, il ne « subit » pas complètement le processus.
  • Le documentaire nous décrit également le criquet vert (animal solitaire) qui, au contact d’autres criquets verts, se transforme : mutation physique mineure (il devient jaune-noir) mais surtout, il change de mode de vie et se déplace alors en essaim (dévastant les cultures). Dans le cas du criquet vert, la mutation est réversible : quand il est de nouveau seul de façon prolongée, il retrouve son apparence initiale.
  • Le documentaire évoque aussi l’oursin, dont la première vie se fait sous la forme de larve, et bien sûr certains poissons dont les deux yeux passent, à l’état adulte, du même côté de la tête.

 

ignazio corda (299x450)

(jolie petite grenouille, photo de Ignazio Corda)

 

Le documentaire se termine sur l’idée que l’être humain est également capable de se métamorphoser et qu’il le fait d’ailleurs très bien : il transforme son comportement en fonction de son environnement. Il va plus loin que le criquet et évite entièrement la transformation physique, pour se concentrer sur une immense transformation du comportement : alors que la chenille, pour voler, se transforme en papillon, l’être humain, pour voler, invente l’avion. L’idée : « C’est via notre cerveau que nous nous métamorphosons, et que nous changeons notre mode de vie ».

Quelques références artistiques/culturelles évoquées dans le documentaire :

  • Les Métamorphoses d’Ovide
  • La Métamorphose de Kafka
  • Docteur Jekyll et M. Hyde
  • Une légende indienne qui raconte que la réincarnation a été inspirée par la transformation de la chenille en papillon

Je suis certaine que ce beau documentaire repassera un jour sur Arte !

(je crois qu’il est disponible jusqu’à demain sur le site de la chaîne Arte ; il y en a peut-être aussi des morceaux sur You Tube ?)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s