Un aller-retour en Chine

9782253932796-T

Vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir le film Épouses et concubines et ça vous titille ? Vous l’avez déjà vu et ça vous a vachement plu ? Dans les deux cas, vous apprendrez peut-être qu’avant de devenir le chef-d’oeuvre du réalisateur chinois Zhang Yimou, il s’agissait d’un court roman (chinois aussi) écrit par Su Tong.

En deux mots : la sombre destinée d’une des quatre épouses de la famille Chen dans la Chine féodale du début du XXe siècle. On s’en doute assez rapidement : ça va très mal se terminer.

Si vous reculez devant l’ampleur du film (il faut reconnaître qu’il est relativement impressionnant), commencez donc par le bouquin. Il fait à peine 100 pages et est très abordable. Quant au film, ma foi, il est incontournable.

Voici le résumé des éditions du Livre de Poche :

Songlian a dix-neuf ans, elle est étudiante, elle est belle… Mais la ruine de sa famille l’oblige à devenir la quatrième épouse du riche Chen Zuoqian. Dans le huis clos de sa nouvelle vie, elle va découvrir la seule loi qui compte : celle de la séduction. Car la favorite de la nuit est la maîtresse de la maison. Jalousie, possession, haine, pouvoir : quatre femmes se livrent une lutte à mort pour le plaisir du maître, dans la Chine des années 1920 encore féodale, incroyablement archaïque…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s