Au Pays du Matin calme, les femmes ont de la poigne

01

(le hanbok, tenue traditionnelle coréenne, revu par la mode)

Jusqu’ici, mes connaissances sur la Corée étaient plus que maigres. J’exagère à peine en disant qu’elles se limitaient à un vif intérêt pour quelques films sud-coréens tels que Ivre de femmes et de peinture de Kwon-taek Im ou, dans un tout autre registre, Old Boy de Park Chan-Wook.

Mais depuis quelques mois et jusqu’au printemps 2016, c’est l’année France-Corée ! En effet, les deux pays fêtent leurs 130 ans de relations diplomatiques. Au programme, de nombreuses manifestations culturelles sont donc organisées : expositions au musée Guimet, conférences dans les bibliothèques, cycle coréen à la Cinémathèque française du 12e arrondissement de Paris, salons culturels, théâtre….

Pour le moment, cette année culturelle franco-coréenne m’a donné l’opportunité de découvrir deux belles expositions (j’en parlerai plus tard) et d’assister à une passionnante conférence intitulée La longue marche des Coréennes, donnée par la spécialiste de la Corée Juliette Morillot, à la Maison de la Chine.

Voici ce que j’ai retenu de cette conférence :

Une crevette prise entre deux baleines 

La Corée a toujours subi les invasions de la Chine et du Japon. Un proverbe y dit d’ailleurs « quand les baleines se battent, les crevettes ont le dos rompu ». En effet, la péninsule coréenne se trouve exactement entre la Chine et l’archipel nippon.

Un peuple très différent de ses voisins 

Culturellement, la Corée ressemble aussi peu à la Chine et au Japon que les Suédois ressemblent aux Espagnols et aux Portugais. Les Coréens sont démonstratifs et rient fort. La langue coréenne est plus proche du hongrois, du finlandais ou du turc (structure similaire) que du chinois. Les Coréens se distinguent également physiquement de leurs voisins : peau plus blanche, pommettes hautes, pas de paupières, type mongoloïde, individus plus grands.

La femme coréenne

Comme le prédisait le titre de la conférence, Juliette Morillot nous a principalement parlé des femmes coréennes.

Les Coréens possèdent un tempérament méditerranéen. La femme coréenne ressemble davantage à la mama italienne qu’à la discrète et soumise japonaise. Les Coréennes sont donc des femmes fortes, de poigne. L’homme coréen, quant à lui, se montre assez macho.

Avant le 15e siècle, la femme coréenne était particulièrement moderne. Elle avait ainsi le droit de divorcer si bon lui semblait, d’être propriétaire, indépendante, de monter à cheval et de tirer à l’arc. En somme, les Coréennes ont bénéficié à ce moment d’une liberté immense par rapport à la période qui suivra : la période Choson (15e – 19e siècles).

Aux 19e et 20e siècles, le statut des coréennes s’avère encore plus réduit que pendant la période Choson : après le confucianisme de la période Choson, voici venir le néo-confucianisme, particulièrement intransigeant. Les femmes ne sortent plus le jour, et quand elles doivent malgré tout mettre les pieds dehors, se couvrent (concrètement, ce sont des femmes voilées). Elles restent à la maison et brodent, peignent, ont des lectures vertueuses. Mais du coup, elles gèrent la maison, l’argent et les exploitations. Elles tiennent donc les cordons de la bourse. Elles ne sortent que la nuit, après le couvre-feu. Autre point : elles disparaissent du registre familial (et ne sont donc plus que des « femmes de »).

Ce n’est qu’en 2008 que la Corée abolit la loi qui réduisait la femme à une génitrice. Légalement, elle peut donc de nouveau hériter, être propriétaire et divorcer. L’actuel président de la Corée du Sud est bel et bien une femme (Park Geun-hye) !

*

Ci-dessous, une vision fantasmée de la Corée : le pays y est présenté comme un tigre menaçant, entre la Chine au sud et le Japon à l’Est…

corée

Publicités

2 réflexions sur “Au Pays du Matin calme, les femmes ont de la poigne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s