Yin et Yang au Grenier de Notre-Dame

02

(une assiette nutritive, équilibrée et gourmande)

J’ai eu l’occasion de découvrir le restaurant Le Grenier de Notre-Dame hier soir : une très belle expérience à tous les points de vue ! Le credo de ce restaurant végétalien et macrobiotique : manger « juste ». La carte ne propose que des produits de saison, avec 80 % de produits biologiques 🙂

03

J’ai commencé le dîner avec une délicieuse soupe de lentilles, puis j’ai découvert l’assiette macrobiotique : riz complet, légumes vapeur (navet, céleri, carotte), algues, crudités (concombre, salade verte), haricots rouges, sauce tomate aux herbes. Succulent ! J’ai terminé le repas avec une mousse au chocolat légère et goûteuse. Sans compter les boissons, le repas (entrée + plat + dessert) revient à environ 25 euros par personne.

01

*

Le quartier

Le restaurant est niché au 18, rue de la Bûcherie, dans le 5e arrondissement, bienheureusement à l’écart de l’ambiance ultra-touristique et plutôt pénible de la rue de la Huchette qui se situe à 2 minutes à pied. La cathédrale Notre-Dame de Paris se trouve en face du restaurant. A 20 mètres, on peut également faire un saut à la célèbre et ravissante librairie anglophone Shakespeare & Compagny, ou encore dans la plus vieille église de la capitale : l’église Saint-Julien-le-Pauvre.

Le quartier en lui-même offre donc un cadre très séduisant. Ce fut d’ailleurs un vrai bonheur, en fin de soirée, d’emprunter les ponts et de traverser le parvis de Notre-Dame de Paris pour récupérer le métro. Ah, Paris, que tu es jolie la nuit !

Merci Siegfried 🙂

*

Pour aller plus loin :

  • Le Grenier de Notre-Dame a un site internet
  • le site psychologies.com résume assez bien les grands principes de la cuisine macrobiotique :

D’après sa théorie, les aliments sont classés selon leur texture, leur couleur, leur richesse nutritive, leur saison… du côté Yin ou du côté Yang. Le concept est simple : ne pas consommer en trop grande quantité des aliments très yin (sucre raffiné, fruits tropicaux, boissons, laitages, etc.) ou très yang (viandes, volailles, blé, riz, sel raffiné, café, etc.). On privilégie à l’inverse les aliments qui se situent entre ces deux extrêmes : les céréales complètes, les algues, les légumineuses ou encore les poissons maigres sauvages. Proche du régime végétalien, l’assiette macrobiotique doit comporter 50 % de céréales, 10 % de légumineuses, 25 % de légumes, 5 % d’algues et 10 % de protéines venues du soja fermenté. Les fruits et légumes doivent être de saison. En outre, une cuisson brève et à feu doux est privilégiée pour préserver les qualités nutritives des aliments qu’il faut mastiquer longtemps. Les laitages, les protéines animales et les sucres rapides sont très mal vus mais rien n’est prohibé à cent pour cent, sauf dans la version la plus stricte basée uniquement sur la consommation de céréales.

Il est conseillé de s’initier à la macrobiotique de façon progressive, en passant par une phase de transition. On commence par remplacer la viande et ses dérivés (charcuterie, pâtés, etc.) par des poissons sauvages et des crustacés, puis par des légumineuses (lentilles, pois chiches, etc.) et des protéines végétales (seitan, tofu, tempeh, humus, etc.). Les produits laitiers, fromages, beurre et autres margarines industrielles laissent place aux laits végétaux (soja, amande, etc.), fromages à pâte dure et margarines végétales, puis aux tofu, beurre de sésame, lait de riz ou encore purée de noisette et d’amande. Le sucre blanc raffiné et industriel est dans un premier temps remplacé par du sirop d’érable et du sucre de canne brut, puis par du sirop de riz. Côté fruits et légumes, à terme, seuls ceux produits localement sont acceptés. Pour les boissons, exit le café et le thé noir. On leur préfère d’abord les tisanes, le thé noir sans tanin et le thé vert, puis le yannoth, une boisson sans caféine, fabriquée à partir de céréales torréfiées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s