Vive 2016 !

« Fatigué mais déterminé, je pose le pied dehors. Il n’a pas plu depuis des semaines. Les arbres sont en fleurs ; Londres est en fleur ; moi-même, je suis malgré tout en fleur. » (Hanif Kureishi, à la fin de son petit roman autobiographique Intimité)

2015 : une année mémorable pour le pays (début d’année traumatisé par la tuerie de Charlie, fin d’année ensanglantée avec le vendredi 13 novembre). Une année difficile également à titre perso, avec la fin douloureuse d’une belle histoire d’amour. Heureusement, au final, une séparation à la cool, dans la complicité, la douceur et la bienveillance !

duo01

(Baloo et Mowgli par Disney)

Avant-hier, premier janvier, comme chaque année, j’ai passé 3-4 heures sous la couette, armée de tous mes carnets, classeurs, agenda, pour faire mon bilan 2015 et organiser 2016.

Parmi des dizaines de belles expériences en 2015 : j’ai visité l’Opéra Garnier ; l’école de restauration des œuvres à Aubervilliers ; j’ai découvert le musée du Moyen-Age ; le Salon du Livre ancien ; je me suis inscrite à un cours de sport ; j’ai fait mon book (dessins) ; je me suis découvert une passion dévorante pour le jaune citron ; j’ai établi une complicité avec la petite chatte si farouche de la voisine ; j’ai négocié une journée de travail à domicile par semaine (ça change la vie !) ; j’ai ravalé mon orgueil ; j’ai gardé le sourire ; j’ai donné mon sang ; je suis devenue végétarienne…

Quelques-unes de mes innombrables envies et projets 2016 : me faire percer les oreilles ; apprendre à cuisiner la fleur de bananier (en vente chez les frères Tang et dans le quartier indien de Paris) ; lire les Frères Karamazov de Dostoïevski ; étudier Montaigne ; profiter à fond de l’année culturelle France-Corée (expos, conférences) ; assister à un ballet ; archiver mes haïkus ; transformer un 20 m² en nid douillet de rêve ; acheter une luminothérapie (lampe pour l’hiver)……

J’ai appris il y a 2-3 jours que ma boîte serait en chômage technique partiel pendant 1 mois (le mois de janvier, donc). Pas très cool : je perds 100 euros sur mon salaire net. Super cool : ça va me laisser du temps pour hiberner, bouquiner, dessiner, ranger, cuisiner, me balader, farfouiller dans les librairies, assister à des tas de conférences, découvrir de nouvelles pâtisseries à Paris, visiter la galerie de Botanique…… Je commence dès demain, avec un ciné (Béliers) et une conférence sur les femmes coréennes (à la Maison de la Chine) ! L’horizon est décidément bel et bien dégagé.

001

(photo : Ata Adnan)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s